Critique : la série "Salem"

Critique : la série « Salem »

La série Salem, diffusée sur WGN America d’avril à juillet 2014, narre l’histoire des fameuses sorcières de Salem dans l’Amérique profonde du 17ème siècle. La première saison de 13 épisodes se veut sombre et réaliste, destinée à un public adulte.

Les showrunners de Salem, Brannon Braga et Adam Simon, rappellent que l’on peut faire un programme intéressant sur un sujet fantastique avec des moyens bien inférieurs aux séries à succès actuelles (Game of Thrones et Penny Dreadful par exemple). En effet, l’ensemble de la série se déroule dans le village de Salem et la forêt environnante pour un coût de production réduit, et les acteurs sont relativement méconnus à 2 exceptions près. Mais rien de cela n’est gênant, l’histoire et les personnages intriguent et prennent rapidement de l’intérêt en quelques épisodes. On se retrouve plongé dans un monde qui nous parait totalement étranger à présent, où un bon orateur pouvait déchaîner les passions des villageois afin de pendre séance tenante un « ennemi ». Finalement, les sorcières et l’inquisition religieuse (soutenue par les puritains) s’affrontent, mais les deux camps dégoûtent le spectateur. John Alden, héros au passé mystérieux est de retour à Salem, et arrive au milieu du conflit.

La représentation de la sorcellerie est pertinente. Pour décrire l’ambiance mature de la série, on peut préciser que l’on visite régulièrement des lieux sympathiques comme le charnier du village, qu’une jeune fille possédée se croque le doigt avec la giclée de sang à propos etc. Bien qu’il existe quelques effets gores et autres gestes sensuelles, les créateurs ne tombent pas dans la facilité et ces scènes restent peu nombreuses sur l’ensemble.

Les personnages, leurs relations et évolutions tiennent en haleine, des retournements de situation sont tout à fait inattendus. Et on se questionne bien sur le dénouement de l’histoire. Un personnage, interprété par Stephen Lang (le méchant d’Avatar), arrive en milieu de saison et apporte un nouvel élan à la série.

Une deuxième saison est confirmée pour le printemps prochain, et on vous propose de découvrir Salem et ses habitants d’ici là. Une série qui tient la route avec en bonus une chanson de Marylin Manson pour la BO du générique d’intro !

Note : 7/10

Cet article vous a plu ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone