Critique : la série "Helix"

Critique : la série « Helix »

Helix est une nouvelle série de SyFy qui a été diffusée du 10 janvier au 28 mars 2014 sur la chaîne américaine. Le co-créateur du nouveau show est le même que celui de la célèbre série Battlestar Galactica,  Ronald D. Moore.

Le synopsis : une équipe de scientifiques du CDC (Centers for Disease Control) part gérer un début d’épidémie dans une base en Antarctique. Et autant vous dire que la maladie rend les infectés complètement déments, voire davantage.

Le scénario sur l’ensemble de la saison est tout à fait surprenant, de nombreux rebondissements se produisent et la série prend plusieurs fois une tournure inattendue. Je ne vous spoilerai pas, mais c’est un peu comme si une comédie romantique se dévoilait finalement au fil de l’intrigue dans un contexte d’héroic-fantasy. J’ai pris volontairement un exemple qui a rien à voir, vous ne verrez pas de dragon dans Helix… 🙂

Mais bizarrement bien que le concept soit bon, l’évolution du scénario et le rythme d’un épisode à un autre est parfois déconcertant. Une grande menace pendant plusieurs épisodes se résout étrangement rapidement, puis finalement revient etc. Ces effets scénaristiques créent du rythme mais ne sont pas utiles à l’intrigue générale. Cependant, il y a suffisamment de bonnes idées au fil des épisodes pour apprécier l’ensemble.

Les acteurs principaux sont agréables, la plupart sont peu connus, c’est un plaisir de voir des nouvelles têtes. Personnellement, seul Hiroyuki Sanada (Le Dernier samouraïSunshine, Lost, Wolverine : le combat de l’immortel) m’était connu, et j’ai pris plaisir à revoir cet acteur. Certains seconds rôles ont des têtes à claque.

helix_hiroshi_hatake_

Au niveau de l’ambiance, le show joue sur la claustrophobie, le stress et quelques détails gores. Mais cela reste tout à fait raisonnable, pas de quoi frisonner outre mesure devant sa télévision. Les débuts d’épisode m’ont grandement amusé. La première scène de chaque épisode commence toujours par un événement stressant ou violent, et le générique qui s’ensuit vous entraîne avec une petite musique d’ambiance d’ascenseur totalement décalée !

Conclusion : 13 épisodes riches en rebondissement mais parfois redondants. Cependant, le show prend une direction inattendue pour notre plus grand plaisir. Avec un budget limité mais des idées, la série Helix mérite qu’on la regarde comme un bon divertissement. Une saison 2 est confirmée. SyFy France diffusera la série en VF à partir de Mai.

Pour regarder les trailers : cliquez ici

Note : 6/10

Cet article vous a plu ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone