Critique : Jupiter Ascending (le destin de l'univers)

Critique : Jupiter Ascending (le destin de l’univers)

Jupiter Ascending est le nouveau film des Wachowski (trilogie Matrix, Cloud Atlas). Avec une date de sortie repoussée, passant du 23 juillet 2014 au 4 février 2015, le voilà finalement dans nos cinémas. Mais tout cela n’était-il pas de mauvais augure ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, on peut déjà critiquer le titre ronflant de la version française « Jupiter : le destin de l’univers« , rien que ça ! En plus, le titre correct aurait été « le destin de la terre »… Mais bon, un titre ne fait pas un film.

Jupiter Ascending est un film de science-fiction visuellement impressionnant comme les bande-annonces le présageaient : les plans de cités, planètes et vaisseaux spatiaux sont tout simplement magnifiques. Les déplacements originaux du héros Caine (Channing Tatum) sont surprenants (la première scène d’action), fluides et gracieux. Techniquement, ça tient la route. Le maquillage est prévisible, mais surtout les Wachowski perdent en lisibilité. Là où les chorégraphies de Matrix étaient détaillées et compréhensibles (travelling, bullet-time), Jupiter Ascending s’embrouille dans une surenchère de mouvement et de vitesse, à se demander qui tire sur qui.

La catastrophe est vraiment du côté scénario. On vire dans la grosse caricature, Jupiter Jones (Mila Kunis) nous est décrite comme une moins que rien : une femme de ménage immigré (après il restait sdf, communiste et terroriste, mais ils n’ont pas osé les bougres). Et attention, une femme de ménage spécialisée dans le récurage des toilettes ! Mais non, en fait c’est une princesse ! LOL ! Toutes les filles veulent devenir des princesses non ? Et si je vous dis que Channing Tatum est torse-nu pendant une demi-heure du film et qu’il y a une blague sur une serviette hygiénique, vous me croyez ? En réalité, le public visé par Jupiter Ascending est la geek pré-pubère en mal de reconnaissance. Lana Wachowski a pris le pouvoir, elle a fait son coming out cinématographique !

Le héros affronte les familles les plus puissantes de l’univers à lui seul presque. Happy end. Merci d’être venu.

En résumé, Jupiter : le destin de l’univers peut-être un bon compromis au cinéma avec votre copine. Pour elle, une introduction à Magic Mike XXL, pour vous de belles images et quelques références geeks à trouver.

Note : 4/10

Cet article vous a plu ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone