Critique du coffret collector limité "THE WALKING DEAD" SAISON 3

Critique du coffret collector limité « THE WALKING DEAD » SAISON 3

Il ne sera pas question ici du contenu multimédia du coffret, bien que la classique heure et demi de bonus en VOSTF, comportant notamment des documentaires, des images des coulisses et 6 scènes coupées, me fasse déjà saliver. Rien que nous ne trouverions dans un autre coffret, moins onéreux, me direz-vous. Non. Le point fort de ce coffret n’est pas l’ensemble de bonus proposé, il ne s’agit pas même de la série elle-même. La vraie fierté que l’on ressent à l’ouverture du colis provient de « l’aquarium ».

C’est vrai, la fierté prend le pas sur une certaine surprise initiale : « Pourquoi ai-je de grosses boules de papier dans mes réservoirs ? » « Il n’y a pas de bouton pour allumer les DEL ? » En effet, il ne s’agit pas là d’une banale reproduction d’aquarium comme je m’y attendais, faite de têtes phosphorescentes figées dans une résine transparente, mais d’un véritable aquarium, de la taille d’une tête, que l’on remplit d’eau après avoir déballé et posé les têtes de zombies miniatures. On dispose même de petits morceaux de plastique pour décorer le fond des réservoirs. Précisons que le produit ne permet en aucun cas le stockage de nourriture ou d’organismes aquatiques. Inutile de dire qu’une fois les quatre piles AAA insérées on saute au plafond devant cet aquarium illuminé dans le noir !

Esthétiquement, tout est impeccablement pensé. Pas de poignée extérieure pour tirer les réservoirs, simplement deux trous cachés derrière les bacs pour les pousser, auxquels on accède en sortant le coffret Blu-Ray. Le bouton d’allumage des DEL est camouflé en chiffre 3  de « SAISON 3  »  ; on appuie sur le 3, et tout s’éclaire ! Les piles s’insèrent derrière un cache sous le socle. Aucune excroissance disgracieuse, tout est uniforme et intégré dans l’aquarium.

La seule ombre au tableau est que des bulles d’air se forment facilement dans les réservoirs, ce qui donne un aspect moins réaliste aux têtes après allumage. A remplir avec soin, en somme, mais c’est le moindre prix à payer.

Cet article vous a plu ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone